Une grande balade en Porsche 993 : Episode 3



Episode 3 : La Pointe


Un décors de Conemara, des nuages noirs qui viennent du nord colorent le ciel, les Landes et les plages... Des plages exposées au vent du large au bout de cette terre sauvage que seuls fréquentent ceux qui ont décidé de vivre à la limite de la terre et de la mer.



Des pêcheurs, des églises, des bateaux, des bâtiments de secours en mer bercent ces paysages dont les couleurs sont capables de se métamorphoser en quelques instants.


Ce décors correspond bien à notre Porsche 993. Une auto paisible et confortable en mode automatique capable de faire rugir ses presque 300CV de manière brutale en mode manuel. La boîte 4 vitesses est une des dernières à être aussi brutale dans ses passages.



On pourra être surpris de traverser des villages anciens entièrement restaurés comme celui qui abrite la maison de Jacques Prevert mais on le sera moins quand en sortant de ces villages, de partout on voit la Hagues et sa gigantesque usine de retraitement des déchets nucléaires. Une usine qui s'étale sur des kilomètres de landes dont les agriculteurs de l'époque ne savait que faire. Il faut en passer par là avant de nous laisser découvrir l'arrivée sur Cherbourg.


Cherbourg que j'imaginais accueillir 50 000 habitants en accueille en fait un peu plus de 80 000. La ville ne m’a pas fait une grande impression mais il faut aimer les ports, les villes détruites et reconstruites puis enlaidies depuis 40 années de ce qu'on appelle le progrès : bâtiments industriels, rocades, enseignes lumineuses et magasins low-cost sont légion !


Quelques bonnes voire très bonnes adresses : Le Carabot, Place de la Révolution. C'est là qu’il faut aller dîner à condition d'avoir réservé ! Sinon il y a Le Vauban, une bonne table mais dont le service est épuisant …



Retrouvez la suite de notre feuilleton et nos balades en voitures anciennes et de collection sur notre blog et pages Facebook ou Instagram