10 000 km en Rover P6 2200 TC

La Rover P6 est présentée en 1963 et est élue immédiatement "voiture de l’année".


Conçue en pleine période de conquête de l'espace, la P6 opte pour un style très typé et très décalé pour l’époque mis à part quelques détails en vogue tels que les petits ailerons sur les ailes arrières et les feux intégrés verticalement en bout d’ailes avant et arrières.



Initialement prévue avec un moteur à turbine, la structure est on ne peut plus moderne :

  • freins à disques installés in board

  • amortisseurs avant horizontaux

  • essieu arrière très complexe pour assurer une tenue de route extraordinaires

  • recours important à l’aluminium pour la carrosserie et coque auto porteuse

  • moteur 4 cylindres avec possibilité de deux carburateurs

Elle sera produite à plus de 300 000 exemplaires jusqu’en 1976 avec trois motorisations :

  • 2000 1 carbu ou 2 carbus

  • 2200 1 carbu ou 2 carbus

  • 3500 V8


Le modernisme n’empêche pas le luxe intérieur...

La voiture est conçue pour séduire des nobles qui peuvent selon leur envies, la confier à un chauffeur (à l'arrière on trouve 2 fauteuils clubs) ou la conduire eux mêmes avec la capacité de ne pas penser à tout (la voiture a un bouton « réserve » qui permet d’utiliser 12 litres de carburant supplémentaires).


Faisons l’inventaire de l’intérieur :

  • 4 fauteuils

  • lecteur de carte devant le passager

  • commande du plafonnier au tableau de bord

  • compte tours

  • voltmètre

  • pression d’huile

  • température d’eau

  • voyant de clignotant directionnel

  • cuir Connoly pleine fleur

  • moquette en laine

  • déflecteurs aux quatre portes par molette à l’avant et par articulation chromée à l'arrière

  • manivelles de vitres démultipliée

  • ouverture des portes articulée

  • essuie-glace 3 vitesses dont une intermittente à réglage

  • lave-glace électrique

  • retroéclairage des boutons de commande

  • 2 vide-poches très discrets pratiques

  • console centrale

  • dégivrage arrière

  • vitres teintées

  • seuils de porte en inox poli

  • Etc.


Et parmi les petits luxes extérieurs : protèges serrures articulés sur chaque emplacement pouvant prendre le gel.


Passons à notre essai :

Notre Rover est issue d’une même famille qui l’a possédée durant 40 ans et lui ayant fait parcourir un peu plus de 50 000 km ! Sa teinte bleu Riviera est à la fois décalée et classique avec son intérieur cuir parchemin. Tout est d’origine sur cette auto ! C’est une 2200 TC (pour 'twin carburators') développant une puissance de 117 cv avec un couple renforcé. 117 cv ça peut faire rire ou sourire mais c'est 17 cv ( près de 20%) de plus qu’une BMW 2002 ou d’une 504 injection, c'est une puissance intermédiaire aux Alfa 1750 et 2000, et dans le sillage de la DS 21.

Bref c’est une voiture qui envoie fort.

Les montées en régime sont vives et la conception est telle que l’auto tient très bien la route dans un confort très appréciable.



On parle souvent de sa fiabilité douteuse. Je pense que c’est un peu une rumeur...

Qu’avons nous fait sur la nôtre en 10 000 km au delà des vidanges et fluides ?

  • un échappement lors de son achat

  • un joint de culasse du à usure liée au temps

  • une pompe à eau

  • les roulements et moyeux

  • les amortisseurs avants

  • le maître cylindre qui était d origine

  • les silents blocs


Est-elle capable d’assurer de longues distances ?

Oui nous avons fait régulièrement des distances de 500 ou 600 km aller et autant pour revenir pour partir en weekend par l’autoroute.


Est-elle capable de supporter les embouteillages ? Notre auto a fait régulièrement Blois - Paris pendant une année avec des embouteillages importants. Dans ce cas la température peut atteindre 90-95 degrés au mano et se stabilise alors.


Est-elle bruyante ?

Surprenante pour l’époque, il y a très peu de bruit d'air et on peut facilement parler ou écouter la radio à 130 km/h. Le pont arrière ne fait aucun bruit. Le moteur a une belle sonorité.


Comment se comporte-t-elle la nuit ?

Avec ses 4 phares l’éclairage est très bon. A l’intérieur le tableau de bord a un bel éclairage vert et chaque bouton de commande est rétro éclairé. Le lecteur de carte permet au passager de lire sans déranger le conducteur. L’éclairage intérieur commandé au tableau de bord peut créer une ambiance de salon !


Comment résistent les matériaux ? C’est surprenant, le temps semble ne pas avoir de prise. Les joints sont comme neuf, les mousses et ressorts de sièges n’ont pas d’affaissement, les moquettes n’ont pas le moindre signe d’usure, les plastiques et habillages n’ont pas une trace …


Est-ce Berline sportive ?

Oui sans conteste, elle est sportive et ses participations en rallyes le montrent. Mais c'est aussi une auto confortable comme une Jaguar.


Combien ça consomme ? En moyenne il faut prévoir 10 litres au 100 avec des pointes à 12 litres en ville, en embouteillage ou en vitesse soutenue.


Quels sont ses défauts ?

Une pédale d’embrayage dure, une direction dure à l’arrêt, des silents blocs par dizaine et des ressorts d’amortisseurs avants capable de vous arracher la tête au démontage.


A quoi vous fait elle penser ? Bref c’est une auto méconnue, accessible financièrement, dont l’image décalée en fait une voiture à laquelle penser pour se faire plaisir.


Combien ça vaut ?

Dans les années 80, une P6 4 cylindres en super état valait aux environs de 20 000 francs. Dans les années 2000 une P6 valait entre 5 et 10 000 euros selon la chance que vous aviez ou les travaux a prévoir.

Aujourd’hui elle approche 60 ans pour les plus âgées et 50 pour les plus récentes ; les travaux ont souvent été réalisés et les prix commencent à monter mais elles sont restées très abordables au regard de sa rareté chez nous, de ses qualités.

Comptez 10-15000 euros pour un très bel exemplaire mais pour combien de temps encore ?

Ce montant est celui qu’on voit régulièrement pour une 404 bien loin de la rover avec son 1600 cm3, son simple carbu, son essieu rigide, et ses 70cv din.



Retrouvez nos balades en voitures anciennes et de collection et les présentations de nos voitures sur notre blog et pages Facebook ou Instagram