La suite et presque fin de la restauration du Coupé 204

La restauration de notre coupé 204, une populaire chic et bien née, devenue extrêmement rare, se termine !


Le remontage est en cours dans le calme. Cela peut sembler désordonné mais il ne faut pas se mettre la pression et s'obliger à faire par famille de pieces.


On a décidé de remonter en se faisant plaisir et en réussissant chaque chose.

Les joints neufs … la galère ! Parfois un poil trop épais... Parfois trop rigides...


Il a fallu chauffer et mettre sous pression !

Mais maintenant la porte passager ferme (c'est plus pratique) et elle est totalement étanche à l air !

Idem pour le coffre… Surtout que j'ai eu "la meilleure mauvaise bonne idée" : mettre une lunette dégivrante de 304 mais le fil n était pas passé. Il a fallu passer les fils dans le hayon, refaire les contacts, tester la continuité du réseau électrique etc.

C'est la seule entorse à l'origine, invisible à l'œil et très pratique dans ces autos sur lesquelles la lunette se couvre de buée. Et puis au moment de monter la grille de ventilation, on constate qu’il manque deux petits joints Silentbloc… à trouver mais non proposés dans les catalogues habituels de refabrication.


Le réseau va devoir encore être solidaire et peut être que je les trouverai sinon il va falloir fabriquer quelque chose d'approchant !

Idem pour les baguettes de bas de caisse. On a trouvé des agrafes neuves mais pas les pattes métalliques à tétons ! A refabriquer encore...


Ça prend un temps fou pour faire parfaitement !


Nous vous invitons à découvrir toutes les photos du travail de restauration sur la page Facebook de Cockpit Vintage Cars & Tourism. Suivez-nous pour rester informé des prochains projets !